Dimanche 16 octobre

De 9h30 à 12h00, à l’Artishow, venez assister à la table ronde Parler mathématique! Le comité organisateur a réuni des enseignants et enseignantes de tous les niveaux et de tous les âges pour discuter de l’enseignement des mathématiques.

La table ronde, animée par Julie Dionne, enseignante au Département de mathématiques du Cégep de Sherbrooke, abordera les questions suivantes :

  • Comment les objectifs poursuivis par les enseignants ont évolué?
  • À quel point les étudiants et étudiantes ont changé?
  • Que gagnent les étudiants et étudiantes à suivre des cours de mathématiques?
  • Que pouvons nous prévoir pour les années à venir? Quelle sera la place des mathématiques?

Le public sera invité à intervenir et à participer. De plus, une boîte à lunch sera fournie pour le dîner à tous les participants et les participantes.

Les membres du panel

  • Bernard Courteau, professeur retraité (Université de Sherbrooke)
  • Éric Marchand, professeur (Université de Sherbrooke)
  • Gérémie Gasse, enseignant (Cégep de Granby)
  • Nathalie Cormier, conseillère pédagogique (Centre de services scolaire des Sommets)
  • Mathis Rainville, étudiant (Université de Sherbrooke)
Bernard Courteau (Université de Sherbrooke)

Bernard Courteau est l’une des figures dominantes de la profession au Québec, en grande partie par son aptitude à susciter l’intérêt des enseignants et des enseignantes, des élèves et du grand public pour les mathématiques. Pour sa contribution à la vulgarisation mathématique, il a en outre été élu président d’honneur de la Quinzaine des sciences de l’Estrie. Le professeur Courteau a consacré une grande part de son temps à rallier à une cause commune les enseignants et enseignantes de mathématiques de tous les niveaux. Il a joué un rôle actif dans les organismes québécois voués à l’enseignement des mathématiques, notamment en tant que membre du Conseil de l’Association canadienne-française pour l’avancement des sciences (ACFAS) (1996 – 1998) et du Comité exécutif du Conseil pédagogique interdisciplinaire du Québec (CPIQ) (1995 – 1997). Il a de plus été président de l’Association mathématique du Québec (AMQ) de 1993 à 2000.

Éric Marchand (Université de Sherbrooke)

Éric Marchand est Professeur au Département de mathématiques de l’Université de Sherbrooke depuis 2004 et occupe présentement la direction du département. Auparavant, il a été professeur à l’Université du Nouveau-Brunswick et a complété sa thèse de doctorat en 1990 à l’Université de Montréal. Il a été de directeur du Département entre 2004 et 2010 et directeur du Laboratoire de statistique du Centre de recherches mathématiques (CRM) de 2015 à 2019. Il a siégé à diverses instances dont le comité de sélection des subventions en statistique du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et le Conseil d’administration de l’Université de Sherbrooke. Subventionné par le CRSNG depuis plus de 30 ans, il s’intéresse en recherche à l’analyse bayésienne, l’analyse multivariée, l’inférence statistique et les lois de probabilité discrètes. Comme enseignant, il s’intéresse notamment aux fondements de la statistique et des probabilités.

Gérémie Gasse (Cégep de Granby)

Gérémie Gasse est enseignant au Département de mathématiques du Cégep de Granby depuis 2009. Depuis, il participe activement à la vie collégiale du cégep dans le but de promouvoir les mathématiques. Notamment en tant que coordonnateur du département (2011-2014 et 2020-2022), co-responsable du club mathématiques, membre du comité sur la réussite et persévérance éducative du cégep et différents comités de programme. Il est également le créateur d’un cours complémentaire sur l’art et la géométrie.

Nathalie Cormier (Centre de services scolaire des Sommets)

Détentrice d’un baccalauréat en mathématiques, Mme Cormier a décidé d’essayer l’enseignement afin de demeurer dans la région. Ce fut un coup de cœur avec le monde de l’éducation. Elle entreprend donc des études à la maîtrise en enseignement.  Elle enseigne à plusieurs niveaux et dans plusieurs centres de services scolaire, mais son objectif est toujours le même : faire aimer les mathématiques. Son expérience l’amène à être superviseure de stagiaire à l’Université de Sherbrooke au baccalauréat et à la maîtrise. Depuis février 2019, elle est conseillère pédagogique au Centre de services scolaire des Sommets et a été coordonnatrice des services éducatifs.  Son nouvel objectif : varier les approches pédagogiques des enseignants et des enseignantes afin que tous les élèves apprennent.

Mathis Rainville (Université de Sherbrooke)

Étudiant de deuxième année au baccalauréat en mathématiques à l’Université de Sherbrooke, Mathis Rainville s’est démarqué par sa passion des mathématiques et ce, dès le début de ses études collégiales. En 2021, il a reçu le prix Cristiane-Morel, un prix d’excellence en mathématiques du Cégep de Sherbrooke remis à un étudiant ou à une étudiante qui se distingue pour son intérêt pour les mathématiques et pour ses qualités personnelles.